Sandrine Daoud, étudiante Solvay (Ingénieur de Gestion), crée la Revue de l'ULB

Chers Alumnis,

Je me présente : je m'appelle Sandrine Daoud, et je suis actuellement en dernière année en Ingénieur de Gestion à l'ULB. J'ai lancé cette année un tout nouveau projet, et c'est la raison pour laquelle je vous contacte.

Voici un petit texte pour introduire ledit projet : un des événements qui m'a le plus touché pendant mon cursus académique, c'est la Revue Solvay, cette pièce de théâtre satirique et humoristique où les étudiants jouent leurs professeurs sur scène. Légère, impertinente et fédératrice, cette soirée nous permet de mettre de côté nos différences et de rire ensemble, le tout dans une ambiance décontractée et chaleureuse. Après un parcours riche et chargé dans l'implication de la vie étudiante, j'ai décidé de créer pour ma dernière année la toute première Revue de l'ULB. Une Revue qui parle de l'Université Libre de Bruxelles, de son Recteur, de ses instances, de son administration douteuse et de ses bâtiments plein d'amiante.

Evidemment, nous cherchons des sponsors et j'en viens à demander de l'aide à des alumnis Solvay (et donc de l'ULB), certains d'entre eux m'ayant contactée pour du sponsoring.

Le public visé est très large : les 28.000 étudiants, les 7.000 employés, les 10.000 anciens étudiants membres de l'UAE (et même n'importe quel ancien étudiant). Le plan de communication que nous comptons mettre en place est plutôt poussé, puisqu'il contient une petite dizaine de capsules vidéos, évidemment des affiches et des flyers, de la présence sur Facebook (avec un événement, et de la publicité ciblée), de la présence sur Instagram, et on s'est vu mettre à notre disposition les réseaux de l'ULB (Mails & application MonULB). Nous avions déjà fait énormément de communication pour les auditions, dont je vous joins les capsules vidéos avec le doyen actuel de Solvay, le doyen de l'Ecole Polytechnique, et le Recteur lui-même :

https://drive.google.com/drive/folders/1fkMc8RNPp8w7EyKWkIyipEeO368-JgWk?usp=sharing  

Si l'envie de sponsoriser ce beau projet vous prend, que cela soit pour la visibilité ou pour soutenir cette initiative, n'hésitez pas à me recontacter. Nous pouvons aussi nous entretenir au téléphone, ce qui facilitera plus que probablement ce premier échange.

Quelle que soit la réponse, nous espérons quand même vous voir lors de l'une des représentations de cette toute première édition de la Revue de l'ULB qui se tiendra les 28 février et 1er mars prochains au Janson ! 

Dans l'attente de vos nouvelles,

Pour les organisateurs,

Sandrine Daoud 

--

La Revue de l'ULB